logo

Le faon

A peine debout sur ses pattes – Le faon tacheté.

Nous sommes le 20 mai et la période des naissances des faons a débuté depuis quelques jours déjà. Dans mon Béarn d’adoption, elle s’étale de début mai à début juin sans que je sache vraiment s’il y a un pic, puis les naissances se raréfient.

Alors que je remontais une pelouse sèche d’un coteau Continue Reading..

La Cistude d’Europe (Emys orbicularis)

Une Cistude d’Europe sur une souche émergée, une femelle (ses yeux sont jaunes).

La Cistude d’Europe est l’une de nos deux espèces de tortues terrestres autochtones, avec l’Emyde lépreuse (Mauremys leprosa). Mieux connaître notre Cistude, c’est mieux la protéger. Elle en a grand besoin ; bien que nous sommes de plus en plus sensibles à l’impact de nos activités sur l’érosion de la biodiversité, Continue Reading..

Les espèces de tortues en France et la réglementation

Emydes lépreuses (Mauremys leprosa), prenant un bain de soleil.

Les tortues sont des reptiles bien sympathiques. Pendant longtemps, on les a prélevé dans la Nature comme animal de compagnie pour les enfants. En France, nous trouvons seulement trois espèces de tortues sauvages autochtones dans leur cadre naturel terrestre ; elles sont toutes maintenant protégées.

L’engouement continue Continue Reading..

Le Crapaud épineux (Bufo spinosus)

On l’identifie facilement à sa pupille horizontale avec l’iris orange à rouge cuivré, légèrement strié de noir. 

Le Crapaud épineux (Bufo spinosus) est un Anoure que l’on rencontre couramment les belles nuits d’été. Derrière son aspect parfois peu engageant et sa mauvaise réputation, se cache un animal très utile. La Nature est bien faite ; elle a tout prévu Continue Reading..

La Grenouille agile (Rana dalmatina)

La Grenouille agile, photographiée dans un sous-bois avec un flash annulaire (alt. 305 m).

Sur le piémont des Pyrénées, il m’est déjà arrivé de confondre la Grenouille agile (Rana dalmatina) avec la Grenouille rousse (Rana temporaria), que j’ai présenté dans un précédent article et que je rencontre essentiellement en altitude.

La publication d’aujourd’hui apporte quelques informations pour éviter la confusion qui arrive parfois entre ces deux espèces qui n’ont pas le même statut de protection. Continue Reading..

Le Cerf élaphe à la sortie de l’hiver

Ce Dix cors irrégulier pyrénéen a laissé un cor dans un combat à l’automne.

Il est loin, le temps du brame! Cerfs et biches se sont séparés et chacun a repris ses occupations : les mâles d’un côté, les femelles accompagnées de leur progéniture de l’autre. L’hiver est passé par là, où les animaux sont plutôt discrets! Les jours ont maintenant bien rallongé Continue Reading..

La Grue cendrée dans les Landes, région de Sabres, Solférino et Arjuzanx

06 décembre, 17h20 – L’arrivée des grues cendrées au dortoir au soleil couchant, à la Réserve Nationale d’Arjuzanx.

Elles repartent! L’horloge interne de nos belles visiteuses de l’hiver répondent une nouvelle fois à la sollicitation de la photopériode, la durée quotidienne du jour considérée du point de vue de ses effets biologiques. Le signal de départ est contrôlé par leur système endocrinien en lien avec ce phénomène : l’oiseau réagit alors aux hormones libérées dans le sang.

Les variations de la durée du jour et de la nuit au cours d’une année sont immuables : la migration prénuptiale de la Grue cendrée (Grus grus) est ainsi déclenchée tous les ans au même moment, sans aucun lien avec la météo! Continue Reading..

Les Bouquetins de la vallée d’Aspe

23 janvier 2022 – Bouquetins dans la neige en vallée d’Aspe (bouc, cabri et étagne).

Le jeudi 11 avril 2019 était un jour particulier en vallée d’Aspe. C’était celui du retour du Bouquetin dans le Haut-Béarn, plus d’un siècle après la disparition de l’espèce d’origine (Capra pyrenaica pyrenaica). Soit, ce retour n’était pas naturel, mais l’Homme répare parfois ses erreurs du passé. Continue Reading..

La démarche particulière d’un cerf mécontent

29 septembre 2021 – Le cerf Quatorze cors, sujet de cette publication.

Cette publication est la dernière d’une série alimentée avec mes photos du brame 2021. Elle concerne un beau Quatorze cors irrégulier d’âge mûr. Il y a parfois des rencontres imprévues avec des animaux qui me marquent. Continue Reading..

Portraits d’une biche un soir d’octobre

Une biche intriguée.

Cette publication est courte. Je me repose avec le sujet d’aujourd’hui, quelques minutes passées en compagnie d’une biche sur le piémont des Pyrénées. Les photos, faites avec un téléobjectif, parlent d’elles-mêmes.

Il est des moments paisibles dont on se souvient, Continue Reading..

Les comportements de Cerfs élaphes dans une haute estive pendant le brame

Portrait de famille de cerfs élaphes.

Nous sommes le 15 octobre 2021! Le fameux brame est normalement terminé. Aujourd’hui pourtant, j’aurai l’occasion d’observer le comportement d’un groupe de biches et cerfs, pour lesquels la « fête » est toujours en cours! Seul, je savoure ces moments-là, qu’aucun évènement extérieur ne viendra perturber. Continue Reading..

Les raires d’un cerf pyrénéen pendant le brame

Mon premier instant avec le magnifique Dix cors, sujet de cette publication.

Son raire puissant rebondit sur le versant opposé de la vallée pyrénéenne. C’est le moment de complicité que je préfère, quand il sait que je suis là et qu’il m’ignore.

J’avais initialement intitulé cette publication « Un moment de complicité pendant le brame », puis j’ai changé d’avis. En effet, complicité n’est pas le terme approprié. Pour être complices, il faut être au moins deux à vouloir partager et l’animal qui illustre ma publication n’a rien demandé de la publicité que je lui fais. Je lui porte même peut-être tord.

L’engouement est de plus en plus marqué pour cette période particulière Continue Reading..

La désignation du cerf d’après l’observation de ses bois

Un Douze cors irrégulier, traversant un ruisseau avant de rentrer dans le bois. Il a l’andouiller d’œil, un surandouiller minuscule, la chevillure, une empaumure à trois épois côté gauche, une enfourchure de l’autre.

Nous avons le plus souvent dans les Pyrénées des Dix cors à fourches ou des Douze cors à empaumures. Les Quatorze cors sont déjà bien moins nombreux. Le record dans les Pyrénées se limite à quelques rares Dix-huit cors et en France, au Vingt-quatre cors. En septembre 2020, un Vingt-six cors aurait été prélevé dans le Var, mais Continue Reading..

Le biotope du Cerf élaphe dans les Pyrénées

Biche, faon, bichette et jeune cerf qui regarde dans ma direction, au milieu de Rhododendrons ferrugineux. Altitude 1 900 m.

Cette publication est un peu particulière, moins « animalière » que d’habitude. Elle concerne l’étagement de la végétation dans les Pyrénées et son influence sur la présence du Cerf élaphe. Continue Reading..

Le brame du cerf dans la forêt

Une partie de la forêt, avec une petite clairière propice à l’observation des cerfs.  

L’un des occupants des lieux tirant la langue, fatigué de sa nuit passée à bramer.

.

Nous sommes le 27 septembre 2021 et aujourd’hui, c’est une nouvelle expérience pour moi. Je suis habitué à observer le brame pyrénéen dans les estives ou dans un milieu plus accidenté, au-dessus de la limite supérieure des conifères. Je n’y ai jamais assisté dans une grande forêt et un ami m’a proposé Continue Reading..

La reproduction de mes pies-grièches écorcheurs, été 2021

23 juillet – La Pie-grièche écorcheur mâle et une partie de sa progéniture.

07 août – La femelle, peu avant son départ vers l’Afrique.

.

Cette période de nidification 2021 a été pour moi très riche en observations de la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio). L’intérêt que je porte à ce magnifique petit migrateur n’est pas le fruit du hasard. Il est une sentinelle de la qualité de nos milieux ruraux, Continue Reading..

Calendreto, le jeune Gypaète barbu venu des Grands Causses

Présentation de Calandreto,

identifié avec les décolorations de ses rémiges et surtout, ses bagues n°15.

La face sud du pic du Midi d’Ossau qui a accueilli un certain temps Calandreto,  pendant son premier voyage aux Pyrénées (oct. 2018).

.

J’éprouve une grande admiration pour le Gypaète barbu (Gypaetus barbatus), un véritable bijou de la Nature.

Certains de ces rapaces peu communs font l’objet d’un suivi personnalisé, avec un nom et une histoire. C’est l’une d’entre elles que je vais vous raconter aujourd’hui, à partir de mes photos personnelles et d’informations relevées sur le net (bibliographie en annexe).

La préparation de cette publication m’a sensibilisé à l’intérêt de photographier systématiquement ce rapace le plus rare d’Europe, Continue Reading..

Les derniers jours d’une chevrette avec la patte avant coupée

10 août 2021 – La chevrette de cette histoire.

.

Dans la Nature, des animaux sauvages se retrouvent parfois handicapés à la suite d’une chute dans un relief accidenté, une collision avec un véhicule, une blessure occasionnée par une machine agricole, par un coup de feu, un piège, etc. Les cas sont divers et nombreux. Leurs chances de survie dépendent de la position et de la gravité de la blessure. Certaines blessures après guérison n’affectent pas leur motricité. D’autres au contraire amenuisent leurs chances d’échapper à un prédateur. Continue Reading..

Le cycle de la reproduction chez les chevreuils

06 août 2021 – Un face à face sympathique avec un faon.

.

I – La reproduction chez les chevreuils

De la mi-juillet à la mi-août, c’est la période du rut chez les chevreuils. Le brocard défend farouchement son territoire des autres mâles ; il n’hésite pas à se battre avec tout prétendant qui ne respecte pas les limites. Dans tous ses états, étourdi par les effluves dégagées par les chevrettes en chaleurs, il poursuit celles qui sont réceptives et s’accouple régulièrement. Continue Reading..

Observation d’un Rollier d’Europe à Maspie-Lalonquère-Juillacq (Béarn) – 18 Août 2021

Un Rollier d’Europe photographié dans le Béarn!

.

Le Rollier d’Europe (Coracias garrulus) est un bijou de la Nature. Avec ses couleurs éclatantes, il ne passe pas inaperçu. Ce mercredi 18 août, je n’en croyais pas mes yeux : jamais je n’aurais pensé rencontrer un jour ce bel oiseau à quelques encablures de chez moi. Et pourtant, il était bien là, devant moi, posé sur un fil téléphonique, en train de scruter attentivement la prairie de fauche à la recherche d’une proie.

Continue Reading..