logo

Le Temps du brame dans les Pyrénées – Une soirée tranquille (septembre 2020)

Le Temps du brame dans les Pyrénées
Une soirée tranquille (27 septembre 2020)

Il a neigé sur les Pyrénées.

* * * * *

Aujourd’hui, c’est Dimanche! Ce n’est pas en principe un jour où je vais en montagne mais je ne me suis pas baladé ces derniers temps. En effet, la météo s’est détériorée et il a neigé au-dessus de 1 500 mètres, avec de la pluie en plaine. Le mauvais temps s’est calmé. Après trois jours sans nouvelles de mes cervidés, où en sont-ils de leurs ardeurs? 

A la période du rut, le week-end peut être un moment perturbant avec les dérangements causés par l’augmentation des activités en montagne et sur le piémont, et qui ne sont plus du bûcheronnage. Ce soir, j’ai eu le sentiment que cela s’est vérifié : je ne ferai pas d’observation particulière mais j’ai quand même pris l’air. 

Les chevaux sont partis. Ce soir, la souille est occupée par un troupeau de Limousines. Le cerf ne viendra pas!

Il ne se montrera pas non plus dans ce décor champêtre plus tranquille et humide, situé à proximité. 

Seule une biche isolée va traverser rapidement cette partie marécageuse, sans s’y attarder. 

A l’approche de la nuit, une biche et un daguet, son fils né l’an dernier, sortent du sous-bois. Ils resteront un grand moment à brouter tranquillement. Personne ne viendra les rejoindre, du moins tant qu’il restera encore de la lumière. 

Il fait sombre maintenant. L’activité va-t-elle reprendre, à l’abri des regards indiscrets, dont les miens? Le cerf ne se manifeste toujours pas!

La nuit tombe et les versants sont silencieux.

Et voilà, le titre a été bien choisi : une soirée tranquille! Je me suis quand même attardé après la nuit tombée : je n’entendrai pas un seul raire. C’est le calme plat, bizarre! Ce calme n’a rien à voir avec la présence du bétail dans les estives. Y aurait-t-il un message?

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *