logo

Les lumières du soir vers le pic d’Anie, depuis le Vic-Bilh

02 Septembre – Le pic d’Anie culminant à 2 504 m et tout à droite, la pointe conique du pic d’Arlas (2 044 m), dominant La Pierre Saint-Martin.

11 Novembre – La silhouette familière et caractéristique du pic d’Arlas (2 044 m), depuis « la maison ».

.

Le pic d’Anie (2 504 m) et le pic d’Arlas (2 044 m) sont deux sommets béarnais caractéristiques, bien reconnaissables depuis ma maison dans le Vic-Bilh. Le premier, situé en vallée d’Aspe, est le plus haut sommet du cirque de Lescun. Les sommets qui l’entourent nécessitent de zoomer pour les identifier. Le cône du second domine La Pierre Saint-Martin, en vallée du Barétous. J’aime bien les photographier dès septembre et durant l’hiver ; certaines lumières du couchant sont magnifiques. En voici quelques photos :  Continue Reading..

Les Arres d’Anie depuis le refuge de l’Abérouat

Dans les Arres d’Anie – Une croix en bois se bat contre les dégradations du temps qui passe, sur l’itinéraire vers le pic d’Anie.

A la tombée de la nuit – La silhouette familière et caractéristique du pic d’Anie depuis « la maison », entouré par d’autres sommets du cirque de Lescun. 

.

Cette publication n’est pas un topo. J’y aborde d’abord la présence dans les Arres d’une croix en bois discrète dont j’ai eu du mal à retrouver l’histoire. Je continue ensuite avec des informations géologiques sur les arres, une description des divers itinéraires pour aller au pic d’Anie et je termine par les photos de ma sortie.

.

I- LA CROIX BLANCHE DES ARRES D’ANIE

Dans les Arres d’Anie, une grande croix en bois avec des restes de peinture blanche attire mon attention. Située à la côte 2 225 m sur un replat, cette croix est à l’écart de l’itinéraire non balisé renseigné  » – – – –  » de la carte IGN. Celui-ci traverse les Arres d’Anie vers le pic d’Anie Continue Reading..