logo
Les grues de la Laguna de Gallocanta (Aragon)

Les grues de la Laguna de Gallocanta (Aragon)

L’envol pour la traversée des Pyrénées au lever du soleil, avec étape à l’embalse de la Sotorena (sur l’Alberca de Alboré)

Séjour ornithologique en Espagne – 11 février 2019

La lagune de Gallocanta

pour l’observation de la grue cendrée (Nom scientifique Grus grus)

Présentation de la lagune

Le village de Gallocanta (152 habitants) au bord de la lagune du même nom.

La lagune de Gallocanta est la plus grande lagune d’eau salée intérieure d’Europe. Elle est située à une altitude de 990 mètres, au cœur de la chaîne ibérique entre les provinces de Saragosse et de Teruel (communauté d’Aragon). C’est une zone humide d’importance internationale et une réserve naturelle remarquable. Ses dimensions sont importantes, 7,5 km de long et 2,5 km dans sa partie la plus large pour une superficie de 1 400 à 1900 ha suivant le degré d’inondation, avec une zone périphérique de protection d’environ 4 500 haLa profondeur moyenne est de 70 centimètres et la profondeur maximale en période d’inondation est d’environ 2 mètres. Le bassin lui-même est délimité par les chaînes de montagne Santa Cruz et Pardos au nord, la chaîne de montagnes Menera au sud et la chaîne de montagnes Caldereros à l’est. La lagune est entourée par les villages de Gallocanta, Berrueco, Tornos, Bello et Las CuerlasContinue Reading..

Les grues de l’alberca de Alboré, sur l’embalse de la Sotonera (Aragon)

Les grues de l’alberca de Alboré, sur l’embalse de la Sotonera (Aragon)

Le petit village de Montmesa (Aragon) et les grues cendrées se nourrissant dans les champs, avec la gelée matinale.

Séjour ornithologique en Espagne – 11 février 2019
L’alberca de Alboré, sur l’embalse de la Sotonera
pour l’observation de la grue cendrée (Nom scientifique Grus grus)

Les grues cendrées au petit matin au bord de l’Alberca de Arboré, photo prise depuis le Corral de Antonié.

Les belles lumières d’Espagne me manquent depuis quelques jours. L’hiver est une période toujours difficile à passer ; journées courtes, peu de lumière, le froid, l’humidité, tout cela finit par me peser. Heureusement, il a enfin neigé sur les Pyrénées, l’occasion de faire des sorties raquettes. On sent quand même que le printemps arrive : la migration retour a commencé. Lundi, je partirai. Ma destination est toute trouvée, grâce à Antoine qui, lors d’une sortie raquettes vendredi, m’a parlé des grues qui s’envolaient devant lui lors d’une sortie VTT à l’embalse de la Sotorena, en Aragon. Cela suffit pour me décider.

Ce 11 février au matin, le site d’Arjuzanx dans les Landes confirme l’arrivée de grues venant d’Espagne, avec plus de 16 000 oiseaux comptés. Les prévisions météo sont bonnes en Aragon et sur les Pyrénées à partir de demain et pour la semaine. Les grues de la péninsule ibérique vont bouger. Après avoir chargé le matériel photo et quelques affaires Continue Reading..