logo

Les derniers jours d’une chevrette avec la patte avant coupée

10 août 2021 – La chevrette de cette histoire.

.

Dans la Nature, des animaux sauvages se retrouvent parfois handicapés à la suite d’une chute dans un relief accidenté, une collision avec un véhicule, une blessure occasionnée par une machine agricole, par un coup de feu, un piège, etc. Les cas sont divers et nombreux. Leurs chances de survie dépendent de la position et de la gravité de la blessure. Certaines blessures après guérison n’affectent pas leur motricité. D’autres au contraire amenuisent leurs chances d’échapper à un prédateur. Continue Reading..

Le cycle de la reproduction chez les chevreuils

06 août 2021 – Un face à face sympathique avec un faon.

.

I – La reproduction chez les chevreuils

De la mi-juillet à la mi-août, c’est la période du rut chez les chevreuils. Le brocard défend farouchement son territoire des autres mâles ; il n’hésite pas à se battre avec tout prétendant qui ne respecte pas les limites. Dans tous ses états, étourdi par les effluves dégagées par les chevrettes en chaleurs, il poursuit celles qui sont réceptives et s’accouple régulièrement. Continue Reading..

Un joli brocard dans les blés mûrs

Le regard! 

.

En ce début juillet, les blés sont mûrs. Les chevreuils aiment bien s’y promener, à l’abri des dérangements. Le temps maussade, une petite bruine, le moment est propice aux rencontres. Une tête se redresse Continue Reading..

Les dernières lueurs d’un soir d’été dans le Béarn

Un brocard ayant évacué son excès de testostérone dans l’herbe de la jachère.

L’apparition prudente d’un brocard que je connais bien. 

Les belles soirées d’été ont commencé! C’est l’occasion d’aller prendre l’air dans la Nature au coucher du soleil. La faune nocturne s’est déjà réveillée et commence à se dégourdir les pattes ou les ailes. Continue Reading..

L’Homme se confine, la Nature se libère

Le maître d’orchestre – « Coco », Faisan de Colchide.

L’Homme se confine, la Nature se libère

La parade amoureuse du Troglodyte mignon! Tous les jours, il nous a enchanté avec ses vocalises!

.

Le mardi 17 mars 2020 est une date particulière que l’on va garder à l’esprit pour longtemps à moins, bien sûr, que nous ayons « la mémoire courte ». Nous voilà retenus à domicile avec des déplacements restreints à l’essentiel. Ces mesures seront moins contraignantes à la campagne qu’en ville, dans la mesure où on vit mieux ces conditions-là dans un jardin que sur un balcon.

A partir de midi, les bruits engendrés par l’activité humaine ont considérablement diminué, pour ne pas dire disparu! Une atmosphère très particulière s’est rapidement installée, les rues sont devenues désertes : un moment inoubliable, Continue Reading..

Une chevrette au soleil couchant dans le Béarn (23 février 2020)

La chevrette m’observe.

.

Après avoir cherché et trouvé la première orchidée qui fleurit sur les coteaux de notre Vic-Bilh, l’Ophrys de mars (Ophrys occidentalis), j’ai passé une partie de mon après-midi à observer les allers et venues Continue Reading..

L’automne chez les Chevreuils en Béarn

Un brocard à la tombée de la nuit (2 octobre 2019). Il est pensif, le regard tourné vers les lumières du coteau d’en face.

.

La tempête Fabien, cette nuit, a bien marqué le premier jour de l’hiver. Comme par le passé, il a plu les jours précédents ; le sol est détrempé et les rafales de vent ont couché pas mal d’arbres à terre. Après les tempêtes Martin le 27 décembre 1999 et Klaus le 24 janvier 2009, on a 2019 et son 22 décembre mais en bien moins grave, heureusement! Il y a quand même du bois à faire pour se chauffer et il faudra replanter pour oublier tout çà. La Nature n’aime pas le vide!

La neige sur le pic du Midi de Bigorre (14 novembre 2019).

L’été est déjà bien loin. Après une période de sécheresse Continue Reading..

L’usage de la ficelle agricole en polypropylène

Dans le Béarn – Un chevreuil « orné »  d’une ficelle en polypropylène de couleur blanche.

Ficelle naturelle en sisal et ficelle en polypropylène (couleur bleue, ou blanche).

.

I- La ficelle naturelle en sisal

La ficelle naturelle en sisal a été la seule utilisée jusque dans les années 1970 par nos agriculteurs pour lier leurs bottes de foin.

La fibre de sisal est la plus longue et la plus résistante des fibres végétales. Elle est extraite des feuilles Continue Reading..

L’été chez les Chevreuils dans le Béarn

29 juillet 2019 – Combat sur la pelouse pendant le rut. Attention au bois dépourvu d’andouiller, c’est une arme « fatale » qui favorise la suprématie de son propriétaire! 

24 juillet 2019 – Les deux faons sur la pelouse, sans leur mère qui est en en chaleurs!

.

Le chevreuil est l’un de mes animaux préférés pour sa finesse et son élégance. J’ai l’opportunité de côtoyer régulièrement toute une famille, grâce à la présence d’une pelouse que je laisse en friche. Les bêtes l’ont adoptée et viennent la visiter pour brouter de jeunes pousses d’acacia et autres, pour y faire la sieste et Continue Reading..

Un brocard de printemps en Béarn

18 mai 2019 – La rencontre rapprochée avec ce brocard, dans la végétation dense. 

.

Le printemps est une période de bouleversement pour les chevreuils. Depuis fin février/début mars, leur pelage mue, d’abord chez les plus jeunes. Cette mue est impressionnante et leur apparence est celle d’un animal « malade ». Ils ne sont vraiment pas à leur avantage. J’ai publié des photos d’illustration dans d’autres articles.

Les plus vieux chevreuils (mâles et femelles) vont muer en dernier. Pour les bois des brocards, c’est l’inverse ; c’est-à-dire, les bois sont renouvelés Continue Reading..

Les bienfaits d’une pelouse en friche pour les chevreuils

Tous ces pissenlits pour la chevrette!

Les bienfaits d’une pelouse en friche
pour les chevreuils

.

Nous avons la chance de cohabiter avec une chevrette, qui a adopté notre pelouse bordée d’un petit bois et laissée en friche depuis plusieurs années déjà. Nous avons été les témoins de beaucoup d’instants de vie pendant un an. J’en fais un reportage photographique, essentiellement du 13 juin 2018 au 20 juin 2019, qui suit.

Les naissances de faons ont lieu pour la plupart entre la mi-mai et la mi-juin et j’ai calqué ce reportage sur cette période. « Notre » chevrette et sa progéniture Continue Reading..

Le mois de mars chez les chevreuils dans le Béarn – Le pelage mue

.

De fin février au mois d’avril, les chevreuils perdent leurs poils d’hiver. D’abord les plus jeunes, suivis par leurs aînés. Ils tombent par touffes en commençant par la tête et le cou, puis les membres pour terminer par le tronc. Le pelage passe du gris foncé / brun, épais, au roux parfois vif, assez ras. Le changement d’épaisseur du pelage dans ce sens-là rend la mue de printemps très spectaculaire. Ces bêtes si sympathiques prennent alors une drôle d’allure. Habituellement photogéniques, elles ne sont plus à leur avantage pendant quelques jours.

Parti de bon matin photographier en billebaude, alors que je suivais un chemin entre un champ de luzerne et une terre fraîchement labourée, une chevrette immobile Continue Reading..

Le Chevreuil en Béarn – Un Brocard en velours (23 fév. 2019)

Il y a des soirées où la lumière est belle et où la chance vous sourit. Parti observer les signes d’activité de blaireaux autour de leurs terriers, je suis tombé sur ce brocard en train de brouter l’herbe dans une prairie et je l’ai vu avant qu’il ne me voit. Les conditions étaient bonnes pour qu’il m’approche par curiosité.

.

La suite en photos :

Le tête-à-tête initial.

Curieux, il approche prudemment. Continue Reading..

Une chevrette curieuse un soir de janvier dans le Béarn

Alors que je traversais un champ de maïs ramassé laissé en hivernage, j’aperçois deux chevreuils en bordure de celui-ci. Ils viennent de sortir du bois pour aller au gagnage : une chevrette, accompagnée d’un brocard.

 Le mâle reste encore en retrait. Ils sont souvent plus craintifs que les femelles.

La chevrette est curieuse, elle s’est s’avancée. Continue Reading..

Le Chevreuil dans le Béarn

Un brocard en velours au gagnage dans une prairie (23 février).

Le Chevreuil  dans le Béarn

.

Une Chevrette curieuse (30 janvier).

Nous ne sommes que le 23 février, mais tout se passe comme si le printemps était déjà là. Les belles journées ensoleillées se succèdent depuis plusieurs jours et les grues ont entamé leur migration retour. Les chevreuils profitent de ce renouveau. On les voit plus souvent dans les prairies Continue Reading..