logo
La grande conjonction de décembre 2020 – Saturne et Jupiter

La grande conjonction de décembre 2020 – Saturne et Jupiter

17 décembre 2020 à 18h24. Un fin croissant de Lune magnifie le ciel, à l’approche de la grande conjonction de Saturne et Jupiter, situées sur la partie droite de la photo.

L’observation du ciel nocturne donne parfois l’occasion d’assister à des spectacles uniques dans l’espace d’une vie. Habitués aux rendus époustouflants de photos prises par des instruments qui vont sonder les confins de l’Univers, on peut passer à côté de la beauté de certains évènements tout simples et à la portée de nos yeux, comme la conjonction remarquable qui vient d’avoir lieu entre les deux planètes Saturne et Jupiter.

J’y ai assisté : c’était ce lundi 21 décembre 2020, le jour du Solstice d’hiver dans l’hémisphère nord! Les deux plus grosses planètes de notre système solaire, vues de notre bonne vieille Terre, se sont apparemment « frôlées ».Continue Reading..

Une famille de cerfs élaphes en hiver

Une famille de cerfs élaphes en hiver

Ma belle rencontre de ce jour! Ce grand benêt est, je pense, sur sa troisième année et il vit encore avec sa mère. Je le trouve tout simplement magnifique et je le crois très prometteur, si on laisse faire la nature!

15 décembre 2020! La France se déconfine pour la seconde fois, … pour un couvre-feu à 20h00! Je peux enfin sortir en montagne pour sentir mon cœur battre autrement. Il a neigé récemment sur les Pyrénées et la météo prévoit une très belle journée ensoleillée.

Il n’a pas neigé en abondance ; les paysages sont malgré tout magnifiques.

C’est un réel plaisir de « toucher » la neige. La couche n’est pas importante et il a gelé cette nuit : je peux me passer des raquettes en faisant attention, pour cette sortie en boucle sans danger particulier.

J’ai emmené avec moi mon téléobjectif. A chaque confinement, la Nature reprend ses droits et la faune devient moins craintive. J’ai l’espoir de faire quelques rencontres animales. Bien que les sorties soient à nouveau permises, je ne rencontrerai quasiment personne. Il n’en sera probablement pas de même dans quelques jours avec les vacances de Noël.Continue Reading..

Les glaciers de la face nord du Vignemale

Les glaciers de la face nord du Vignemale

Le glacier des Oulettes de Gaube (glacier de cirque et de surracumulation) – Novembre 2015.

DEFINITION D’UN GLACIER

Les glaciers font partie du domaine des « neiges éternelles ». Ils se présentent sous la forme d’une masse de glace en mouvement qui s’écoule lentement sous l’effet de son propre poids et de la pente. Cette glace se forme par les tassements successifs d’épaisses couches de neige accumulées pendant l’hiver et conservées. Après l’expulsion progressive de l’air emprisonné, les cristaux de neige se soudent entre eux pour former une matière homogène, la glace (un phénomène appelé la diagénèse).

On les sépare en deux catégories : le glacier véritable qui présente des crevasses caractéristiques d’un écoulement glaciaire, et le glacier résiduel qui a été un glacier véritable, dépourvu maintenant de signes d’écoulement.

Le glacier résiduel de Barroude (altitude moyenne 2 475 m) et le grand lac. L’eau a la couleur laiteuse caractéristique des eaux de fonte de glacier (août 2014). Continue Reading..