logo
Les dernières lueurs d’un soir d’été dans le Béarn

Les dernières lueurs d’un soir d’été dans le Béarn

Un brocard ayant évacué son excès de testostérone dans l’herbe de la jachère.

Lueurs du soir dans la luzerne
ou « Les bons moments de l’été en Béarn »

L’apparition prudente d’un brocard que je connais bien. Le genre de photo que je préfère! 

Les belles soirées d’été ont commencé! C’est l’occasion d’aller prendre l’air dans la Nature au coucher du soleil. Le monde de la nuit s’est déjà réveillé et commence à se dégourdir les pattes et les ailes. Continue Reading..

Le Hibou des marais dans le Béarn. Témoignage d’une observation.

Le Hibou des marais dans le Béarn. Témoignage d’une observation.

Le Hibou des marais dans le Béarn
Une observation au Printemps 2020

Le Hibou des marais est un rapace que j’affectionne particulièrement. Bien que sa présence durant la mauvaise saison soit parfois signalée dans le Béarn, son observation reste peu courante. Cette soirée du 13 mars 2020, sa rencontre a été un coup de chance!

Celui par qui l’observation du Hibou des marais fut possible!

Alors que je rentrais à la maison après avoir couru les bois, je me suis attardé à la nuit tombée pour observer un brocard qui me narguait vers les dernières lumières du couchant! Et une ombre silencieuse passa devant mon téléobjectif : le Hibou des marais!

Je l’avais déjà aperçu un soir de novembre dernier, Continue Reading..

Dans le Béarn – Une soirée dans la Nature

Dans le Béarn – Une soirée dans la Nature

Mon moment préféré pour photographier la Nature.

Dans le Béarn – Une soirée dans la Nature

Quand le soleil se couche, les chevreuils sortent du couvert végétal.

On a enfin retrouver le droit de parcourir la campagne sans contraintes. Depuis plusieurs jours, je revis, d’autant mieux qu’une météo estivale succède à celle, maussade, du début de notre déconfinement. J’ai retrouvé le plaisir des sorties en billebaude à l’approche de la nuit Continue Reading..

Vers le col des Anies depuis le refuge de l’Abérouat

Vers le col des Anies depuis le refuge de l’Abérouat

En vallée d’Aspe – Le pic de Countendé (2 338 m).

Vers le col des Anies depuis l’Abérouat

….

Une chèvre (femelle isard) – Je pense que le chevreau n’est pas loin. Je l’ai laissée tranquille (comme toujours, d’ailleurs).

Aujourd’hui, je me déconfine : je retourne enfin en montagne! J’ai même le sentiment rassurant que je suis un peu en retard pour le faire : je vais savourer à sa juste valeur de pouvoir à nouveau sentir mon cœur battre plus fort que d’habitude, seul et à mon rythme.

Ce Lundi 11 mai 2020, une grande partie du territoire national a eu le « feu vert » pour se réapproprier ce qu’il avait malgré lui concédé à la Nature! La randonnée en montagne est de nouveau autorisée. Continue Reading..

L’Homme se confine, la Nature se libère

L’Homme se confine, la Nature se libère

Le maître d’orchestre – « Coco », Faisan de Colchide.

L’Homme se confine, la Nature se libère

La parade amoureuse du Troglodyte mignon! Tous les jours, il nous a enchanté avec ses vocalises!

Le mardi 17 mars 2020 est une date particulière que l’on va garder à l’esprit pour longtemps à moins, bien sûr, que nous ayons « la mémoire courte ». Nous voilà retenus à domicile avec des déplacements restreints à l’essentiel. Ces mesures seront moins contraignantes à la campagne qu’en ville, dans la mesure où on vit mieux ces conditions-là dans un jardin que sur un balcon.

A partir de midi, les bruits engendrés par l’activité humaine ont considérablement diminué, pour ne pas dire disparu! Une atmosphère très particulière s’est rapidement installée, les rues sont devenues désertes : un moment inoubliable, Continue Reading..